Lorsque l’on décide de vendre son terrain à un promoteur immobilier, plusieurs cas de figure peuvent se profiler. La vente peut se dérouler sans accroc, et on se retrouve ainsi très rapidement libre de déménager, ou de réaliser un nouveau placement immobilier, ailleurs. En cas de paiement en dation, l’avenir de la famille reste lié au terrain qui a été vendu, puisqu’on y récupère alors un des pavillons ou appartements qui a été construits. Enfin, il arrive malheureusement qu’aucune nouvelle construction ne puisse voir le jour, ce qui conduit à l’échec de la vente, non sans une compensation financière, la plupart du temps.

Dans tous ces cas de figure, le rôle de l’architecte, ou du cabinet d’architecture, aura été déterminant. L’expertise apportée par cette profession très particulière est unique, bien qu’elle intervienne dans les phases d’un chantier.

Mais quels sont les rôles exacts d’un cabinet d’architecture dans la construction d’un immeuble ? Varient-ils dans le cas d’une vente à un promoteur ? Cet article propose de revenir sur cette profession essentielle et sur ses fonctions lors de la vente d’un terrain et pendant la construction qui en découle.

Architecte ou cabinet d’architecture : quelle est la différence ?

En recherchant des informations sur le déroulement d’une vente à un constructeur immobilier, on retrouve souvent la mention d’architecte ou de cabinet d’architecture. Mais ces deux termes désignent-ils la même personne et, surtout, la même fonction ?

Différence entre architecte et cabinet d'architecture

Les différences entre un architecte et un cabinet d’architecture.

Dans les faits, architectes et cabinets d’architecture remplissent effectivement les mêmes rôles et les mêmes fonctions lors de la construction d’un immeuble ou d’un lotissement. Cependant, la différence de terme relève d’une différence notable dans l’organisation du travail.

Le cabinet d’architecture : la complémentarité des métiers pour une approche globale

Un cabinet d’architecture, ou agence d’architecture, va regrouper plusieurs architectes, chacun pouvant avoir sa spécialité. De plus en plus souvent, les agences d’architectures abordent une approche pluridisciplinaire. Elles vont donc compter, en leur sein, des professions complémentaires de l’architecture. On peut y retrouver ainsi des architectes d’intérieur, des géomètres, des urbanistes, des paysagistes, des économistes, des dessinateurs, des conducteurs de travaux, etc. Selon cette approche du métier, les différents experts qui peuvent intervenir aux côtés de l’architecte sont disponibles en interne, ce qui facilite la conduite de projets.

L’architecte indépendant : un réseau professionnel sollicité sur-mesure

Un architecte indépendant, quant à lui, procédera à une approche plus modulaire et décentralisée. Grâce à son réseau professionnel, il peut également faire appel à des intervenants extérieurs spécialisés : techniciens, experts et confrères. Cette sollicitation ne se fait qu’en cas de besoin, ce qui lui permet de moduler au mieux les intervenants, et de sélectionner à chaque fois le professionnel le plus apte à l’aider dans sa tâche.

Il s’agit donc de deux façons différentes d’approcher les mêmes fonctions. Le maître d’ouvrage, particulier ou promoteur, pourra alors faire appel indifféremment à un architecte indépendant ou à un cabinet d’architecture. Le choix va alors s’effectuer en fonction de la méthode de travail privilégiée, de l’affinité avec les professionnels intervenants, mais aussi en fonction de l’ampleur du chantier. Dans les paragraphes suivants, nous utiliserons donc indifféremment les deux termes d’architecte et de cabinet d’architecture.

Dans quels cas le recours à un architecte est-il obligatoire ?

Le recours à un architecte n’est pas obligatoire sur tous les chantiers, même s’il est toujours possible de faire appel à un professionnel pour se voir délivrer des conseils. Il existe cependant un certain nombre de cas qui oblige légalement à faire appel à un cabinet d’architecture ou à un architecte assermenté.

En règle générale, quand doit-on faire appel à un architecte ?

De manière générale, il est nécessaire de faire appel à un architecte dès lors que les travaux entrepris nécessitent un permis de construire. En France, la réglementation délimite très clairement cette obligation de demande de permis, avec des variations en fonction des règles d’urbanisme locales. Il peut donc s’agir d’un projet de construction, d’agrandissement, ou même de rénovation, selon l’ampleur.

En revanche, il n’est pas nécessaire de faire appel à un architecte en cas de transformation des éléments intérieurs d’une construction. C’est alors à un designer ou à un architecte d’intérieur d’intervenir. Il s’agit d’autres professions, avec d’autres statuts, même si elles peuvent se retrouver dans certains cabinets d’architecture.

Le recours à un architecte dans le cas d’une vente à un promoteur immobilier

La vente d’un terrain à un constructeur immobilier a pour but final l’édification d’un nouveau bien immobilier, qu’il s’agisse d’un immeuble, de pavillons ou de locaux professionnels. La réalisation de nouvelles constructions sous-entend l’obligation légale de faire appel à un architecte, et ce à plusieurs étapes du projet.

Dans la plupart des cas, c’est le promoteur qui fait appel à un cabinet d’architecture. Dans un projet de construction, le promoteur est le maître d’ouvrage, autrement dit de décideur et le client. L’architecte, de son côté, est au départ du projet un exécutant. Par la suite, si le permis de construire est validé et le chantier lancé, l’architecte peut devenir le maître d’œuvre, celui qui a en charge la réalisation technique de la construction.

Dans tous les cas, que le permis de construire soit autorisé ou pas, l’intervention d’un architecte est obligatoire dès la phase de conception du projet immobilier. Si la vente est effective et le projet validé, il interviendra ensuite à toutes les étapes de la construction. Selon l’ampleur du projet, le maître d’ouvrage pourra choisir de faire appel à un architecte indépendant, aidé dans sa tâche par d’autres experts comme des géomètres, le cas échéant, ou à un cabinet d’architecture pluridisciplinaire, pour les constructions les plus ambitieuses.

A voir aussi : avantages et inconvénient de vendre son terrain à un promoteur.

Avant la vente au promoteur : le rôle primordial de l’architecte dans la définition du projet

L’architecte revêt un rôle majeur dans les phases d’études préliminaires d’un projet immobilier, qu’il soit mené par un particulier pour son propre compte ou par un promoteur immobilier. Dans ce dernier cas, l’intervention de l’architecte se produit sur demande du constructeur, bien avant la vente effective. En effet, l’architecte fait partie des experts qui vont définir la conformité technique, administrative et économique d’un projet de construction. A ce titre, ils interviennent lors de l’étude de faisabilité commandée par le promoteur, aux côtés des autres spécialistes comme les géomètres ou les géologues. Il peut s’agir, notamment, de vérifier l’existence de servitudes suffisantes, la constructibilité du sol, l’absence d’obstacles sur le terrain, la superficie constructible, etc.

Si cette phase conclut qu’aucun nouveau projet immobilier ne peut voir le jour sur ce terrain, la vente peut échouer dès cette étape. Dans le cas contraire, le rapport des experts va permettre de définir avec précision le projet de construction. L’architecte sera alors sollicité pour établir des plans du nouvel immeuble ou lotissement, en concertation avec le promoteur. Un permis de construire est ensuite déposé auprès des autorités municipales, qui peuvent le valider ou le rejeter, ce qui conduirait également à une annulation de la vente.

Role du cabinet d'architecture

Pour le particulier, c’est aussi à cette étape qu’une négociation autour d’une vente en dation peut avoir lieu. Les plans étant établis, il est possible pour le promoteur de proposer un nouveau logement au vendeur avec des éléments plus concrets.

Avant même la signature de la vente au constructeur, le rôle de l’architecte est donc décisif ! Aux yeux du promoteur, son avis d’expert est essentiel pour déterminer la viabilité technique et économique du projet immobilier. La conformité de ses plans est également indispensable à l’obtention rapide d’un permis de construire dans les règles. Plus subtile, l’originalité et la qualité de sa vision ou, au contraire, le classicisme de son style, peuvent également avoir une influence positive sur l’obtention d’un permis de construire, particulièrement auprès des mairies habituellement frileuses au sujet des nouvelles constructions dans leur commune.

En région Auvergne-Rhône-Alpes, où intervient l’agence JeVendsMonTerrain, c’est particulièrement le cas dans certaines communes aux alentours de Lyon, ou encore sur les bords du Lac Léman. Le choix d’un promoteur local, bien au courant des opinions politiques de chaque commune et habitué à travailler avec des architectes de la région, est ainsi primordial.

Durant la construction, l’architecte est un interlocuteur privilégié pour le constructeur immobilier

Si tout se passe bien pour le particulier, la vente peut avoir lieu après ces étapes d’expertise technique, de conception du projet et de validation administrative. A ce moment-là, le cabinet d’architecture est sollicité pour réaliser la direction technique des travaux en tant que maître d’œuvre. En collaboration avec le maître d’ouvrage, il s’assure que chaque intervenant sur le chantier respecte le cahier des charges établi. Il veille au bon avancement des différentes étapes de la construction, en lien constant avec le promoteur. Il assure ainsi un suivi régulier des travaux dont il a la responsabilité.

Interlocuteur architecte

L’architecte est un interlocuteur privilégié lors de la construction d’une maison.

Lorsque le chantier s’achève, le cabinet d’architecture a encore pour mission de s’assurer que le résultat final est en conformité technique et esthétique avec le projet validé par le promoteur.

Choisir le bon réseau pour obtenir le meilleur architecte

Pour le particulier qui souhaite vendre son terrain, le choix du cabinet d’architecture n’est pas anodin. Un architecte capable de travailler vite et bien est ainsi en mesure d’accélérer l’obtention d’un permis de construire, et donc la finalisation de la vente au promoteur. Pour ceux qui décident de se reloger sur le même terrain, via un paiement par dation, le choix d’un bon architecte est synonyme d’un logement livré dans les temps et respectant le cahier des charges. Dans tous les cas, il est plus que recommandé de faire appel à architecte capable de comprendre les attentes du promoteur, mais aussi celles des autorités municipales.

Malheureusement, les particuliers en train de vendre leur terrain n’ont que rarement l’opportunité de participer au choix de l’architecte. Cette responsabilité est, en effet, confiée généralement au promoteur. Pour maximiser les chances de succès d’une vente rapide et avantageuse, il est donc recommandé aux propriétaires de sélectionner avec soin le constructeur avec qui ils souhaitent faire affaire. Pour cela, des agences spécialisées et implantées localement, comme jevendsmonterrain.com, sont des partenaires idéales. Grâce à leur réseau régional de promoteurs immobiliers sélectionnés avec soin, elles mettent en contact les particuliers avec des constructeurs motivés, eux-mêmes habitués à travailler avec des cabinets d’architecture réputés.