mercredi 9 janvier 2019

Comme nous l’avons vu sur jevendsmonterrain.com, de très nombreux professionnels interviennent lors d’une transaction immobilière. C’est tout particulièrement le cas lors de la vente d’un terrain nu ou d’une maison destinée à être démolie pour laisser la place à un nouveau projet immobilier. Dans un tel cas de figure, des interlocuteurs différents peuvent intervenir à chaque étape du processus de vente et de construction.

Et il n’est pas toujours évident de savoir exactement qui fait quoi, surtout quand les noms des métiers se ressemblent, ou qu’une même profession peut prendre plusieurs désignations. C’est notamment le cas du lotisseur, également appelé aménageur foncier, ou encore promoteur foncier.

Malgré une désignation qui peut sembler familière, la tâche du promoteur foncier n’est pas la même que celle du promoteur immobilier. Dans cet article, nous reviendrons en détail sur le rôle de ce professionnel que vous pourrez être amené à rencontrer si le terrain que vous vendez se prête à son intervention.

Un lotisseur, qu’est-ce que c’est ?

Le lotisseur est, bien évidemment, un professionnel de l’immobilier. Comme souvent, il n’est pas rare que le lotisseur puisse remplir d’autres fonctions dans son domaine d’activité, parfois même sur un seul et même projet. Ainsi, le terme désigne moins une profession qu’une fonction, même si certains experts se sont spécialisés dans les seules tâches de lotisseurs.

Le rôle du lotisseur peut être déduit des différents termes pouvant être utilisés pour désigner sa fonction : lotisseur, aménageur foncier, promoteur foncier. Il s’agit en effet d’un spécialiste de l’aménagement et de la commercialisation de terrains. Contrairement au promoteur immobilier, il ne s’intéresse donc qu’aux terrains, et pas aux bâtiments qui s’y trouvent ou qui y seront construits. De plus, le travail d’aménagement et de promotion réalisé sur les terrains par le lotisseur vise à créer, fort logiquement, des lotissements.

Le but du lotisseur est donc d’acheter des terrains, de les aménager en vue de réaliser des lotissements, et de les revendre à des particuliers ou des promoteurs qui se chargeront d’y construire de nouveaux bâtiments. C’est donc, concrètement, un spécialiste de la division foncière.

Quelles sont les missions de l’aménageur foncier ?

Le but premier du lotisseur est donc d’acheter un grand terrain unique, de l’aménager pour qu’il puisse accueillir un lotissement et de vendre les lots ainsi créés. Mais l’instar du constructeur immobilier, le travail du lotisseur recouvre différentes tâches. Il doit notamment :

  • Démarcher d’éventuels vendeurs afin d’acquérir des surfaces constructibles de grandes dimensions.
  • Étudier la constructibilité des terrains en fonction de critères physiques et administratifs. On parle d’études de faisabilité. Le futur lotissement devra notamment respecter le PLU, la nature des sols et les propriétés physiques du terrain. Dans cette étape, le lotisseur fait appel à divers spécialistes, notamment des géomètres-experts. Ces derniers, assermentés, vont pouvoir officiellement baliser les différentes parcelles du futur lotissement.
  • Déposer les permis de construire, et s’assurer qu’ils soient purgés avant de finaliser l’achat et lancer les travaux d’aménagement. Les permis de construire ne concernent pas les travaux qu’il va réaliser lui-même. Mais il est indispensable de s’assurer que les constructions pourront avoir lieu avant de vendre les différents lots aux particuliers ou aux promoteurs immobiliers qui prendront la responsabilité de l’édification des bâtiments. De manière générale, le lotisseur doit réaliser l’ensemble des tâches administratives nécessaires pour garantir au futur acquéreur la constructibilité de son lot.
  • Viabiliser les différents lots du terrain. La véritable obligation du lotisseur ne concerne pas l’achat du terrain, la commercialisation des lots ou la réalisation des tâches administratives. Toutes ces fonctions peuvent être réalisées par d’autres acteurs de la transaction. Cependant, le lotisseur doit impérativement s’assurer de la viabilisation individuelle de chaque lot qu’il aura créé sur le terrain. Le processus de création d’un lotissement demande en effet à ce que chaque lot devienne un espace constructible et habitable. Chaque volume créé doit respecter les dimensions imposées par le PLU, et il doit être équipé d’arrivées d’eau, de gaz, d’électricité, de raccordement aux réseaux d’assainissement et de communication, etc.
  • Pour cela le lotisseur aménageur doit obtenir des permis d’aménager qui, cette fois-ci, le concerneront personnellement. Ce sont eux qui permettront la réalisation des travaux d’aménagement, et donc la constitution du lotissement.
  • Enfin, le lotisseur peut réaliser la vente des différents lots qu’il aura créés. La vente peut se faire directement auprès de particuliers ou à des promoteurs immobiliers.

On notera d’ailleurs que le lotisseur n’est pas contraint de réaliser l’ensemble de ces missions. Il peut très bien se charger uniquement de la réalisation des viabilisations pour le compte d’un promoteur immobilier qui réalisera lui-même l’achat et la vente des terrains.

Lotisseur, promoteur, prospecteur : comment travaillent-ils ensemble ?

Pour un particulier qui cherche à vendre son terrain, il n’est pas facile de se retrouver entre toutes les professionnels de l’immobilier qui peuvent s’adresser à lui. Heureusement, la situation est bien souvent plus simple qu’il n’y paraît.

Quel est donc mon interlocuteur ?

Les différentes dénominations rencontrées ne sont souvent rien de plus que des titres, des étiquettes qui permettent d’identifier non pas les professionnels mais bien leur mission du moment.

Le prospecteur immobilier va ainsi à la rencontre des particuliers pour leur proposer d’acheter leur terrain. C’est donc un commercial chargé de négocier la transaction. Le promoteur va également chercher à acheter un terrain, mais il mettra en avant un projet de construction immobilière qui viendra s’y établir. Le lotisseur, quant à lui, viendra aussi acquérir un terrain mais dans le but spécifique d’y effectuer une division foncière.

Pour le vendeur, il y a donc peu de différences ! Dans tous les cas, il s’agit de professionnels qui veulent acquérir des terres pour y réaliser de nouvelles constructions. Ces dernières peuvent être destinées à des habitations, à des bureaux ou des commerces. Dans tous les cas, le potentiel existe pour réaliser une belle vente.

Des fonctions hautement complémentaires

D’ailleurs, dans les faits, il est fort probable que votre interlocuteur soit… les trois à la fois, et bien plus encore ! Ces différents métiers se regroupent bien souvent au sein d’entités communes, notamment des agences ou des cabinets spécialisés dans la promotion immobilière. Chaque agence dispose alors de son propre fonctionnement interne. Dans certains cas, les tâches de prospection et d’achat des terrains sont confiées à un prospecteur spécialisé. Parfois, l’équipe s’adapte en fonction du potentiel de chaque terrain. Si la surface et le potentiel constructible se prêtent à une division foncière et à la réalisation de lotissement, alors un agent à l’aise avec les missions de lotisseur deviendra le principal interlocuteur des particuliers vendant leur terrain. Et bien souvent, c’est un promoteur immobilier polyvalent et expérimenté qui pourra porter les différentes casquettes en fonction du projet et du potentiel de chaque transaction.

Bien entendu, il existe également des acteurs qui se sont spécialisés, par envie ou par choix, dans un rôle bien spécifique. Des lotisseurs spécialisés peuvent ainsi se concentrer uniquement sur cette fonction de division et de viabilisation foncière. Ils peuvent alors être salariés ou mandatés par un promoteur, ou bien travailler à leur compte. Dans tous les cas, lotisseurs et promoteurs travaillent en très étroite collaboration. Leurs fonctions sont alors fortement complémentaires. Le promoteur représente un excellent client pour le lotisseur qui peut lui vendre des terrains viabilisés. Le lotisseur, de son côté, réalise un travail technique et administratif indispensable pour permettre la réalisation de projets immobiliers complexes.

Dans quel cas de figure puis-je rencontrer un lotisseur ?

Comme beaucoup de métiers que nous avons pu rencontrer au fil de nos articles, le lotisseur désigne moins une profession qu’une fonction. De nombreux promoteurs immobiliers sont en mesure de réaliser les missions d’un lotisseur, même pour les projets les plus ambitieux.

Lorsque vous cherchez à vendre votre terrain, n’hésitez pas à poser des questions aux professionnels qui vous contactent. Bien souvent, vous verrez qu’un lotisseur ou un prospecteur travaille en réalité avec ou pour un promoteur immobilier. Peu importe le titre que porte alors ce professionnel. Ce qui compte c’est son sérieux, son implication dans la construction immobilière de votre région, mais aussi son sens du contact.

Si vous cherchez à contacter un lotisseur ou un promoteur sérieux en région Auvergne-Rhône-Alpes, n’hésitez pas à faire appel à l’agence JeVendsMonTerrain. Basée au cœur de Lyon, son équipe saura vous mettre en contact avec les meilleurs constructeurs !